Cours

 

 

 

 

 

 

La méthode Pilates est une ligne de travail du corps conçue, à l’origine, dans un but curatif et préventif des problèmes et accidents de la motricité. Elle fait partie des techniques d’éducation et de rééducation fonctionnelle qui regroupent aujourd’hui plusieurs approches visant à améliorer l’aisance du mouvement par le développement de la conscience corporelle.

Le travail privilégie d’avantage les muscles profonds et les muscles réflexes que les chaines musculaires superficielles.

Influencé par le yoga, la place de la respiration est importante dans le Pilates et s’associe au mouvement, contribuant ainsi à sa bonne réalisation.

On privilégie la qualité d’un exercice plutôt que la quantité. L’intensité du travail nécessite des temps de pause et de récupération.

La méthode peut prendre des axes très différents en fonction de la démarche de l’enseignant. Ici, nous parlerons plus volontiers du toucher, de la peau, de la perception, d’appuis, d’espace de projection, de conscience du squelette, au delà des formes. Elle s’attarde, à travers des sensations internes, à remettre constamment en jeu nos acquis mécaniques.

La méthode Pilates s’organise autour de deux axes principaux : le travail au sol et sur les machines.

 

Le travail au sol (Matwork)

Conçu comme un élément important de la pratique, il est envisagé, principalement dans une visée préparatoire afin de rendre le corps disponible à travers des exercices de dissociation. Les notions d’appui et d’ancrage sont très présentes et parallèles au travail avec machines.

 

Les machines

Le travail sur les machines se pratique en principe en séance individuelle. Il se déroule sous la vigilance d’un enseignant qui veille à prendre connaissance des éventuelles pathologies de son élève.

Ces machines ne sont pas entièrement fixes et possèdent des parties mobiles : chariot, barre, boîte, planche… Elles sont reliées entre elles par des ressorts.

Le rôle des appuis est majeur (pieds, mains, bassin, genoux, dos, tête). Ils sont sollicités tour à tour sur les supports fixes et mobiles permettant d’observer des changements de relation à la gravité et de variations de la perception du centre du corps.

Dans un sens de globalité, le travail est axé sur l’organisation,

la coordination et les relais du mouvement dans le corps.

Méthode Pilates

Le périnée dans le corps entier en mouvement

Qu’est-ce que le périnée ?

Le périnée est une entité anatomique méconnue et pourtant essentielle, car elle participe au maintien de la continence (et donc de l’autonomie) et à la qualité de vie (notamment pour le rôle qu’elle joue dans la sexualité).

Le périnée est situé à l’extrémité inférieure de l’abdomen. Parfois confondu avec les muscles qui le composent, le périnée est en réalité constitué de l’ensemble des parties molles (notamment de muscles) qui ferment en bas, la cavité abdominale. Le périnée est donc une sorte de socle, de plancher, c’est pourquoi on parle aussi de plancher pelvien.

Lorsqu’il fonctionne bien, il réagit aux surpressions abdominales anticipées et compensées afin de maintenir l’équilibre des forces, nécessaires à une bonne statique pelvienne. Mais au fil du temps, certains facteurs peuvent le rendre plus vulnérable et l’équilibre n’est plus maintenu. Les conséquences peuvent être l’incontinence urinaire (voire fécale) et la descente d’organe (ou prolapsus).

Parmi les facteurs de risque :

- Chez la femme, lors de l’accouchement, la descente du bébé peut affecter les tissus

- Le port répété de charges lourdes et la constipation qui conduit à pousser pour aller à selle

- Une toux chronique ou encore le fait de pousser lorsque l’on urine exercent des pressions sur le périnée

- L’obésité pèse également sur le périnée

- Le vieillissement hormonal et l’affaiblissement des muscles et des tissus, entrainent une perte de soutien des viscères.

On le voit, le périnée est une entité anatomique soumise à maints aléas, susceptibles de l’affaiblir : bien connaître son périnée permet de mieux le protéger et de l’entretenir afin d’éviter les conséquences délétères de son affaiblissement.

La méthode

Dans "Périnée et mouvement®",

- On recherche la tonification des muscles du plancher pelvien, mais tout autant, en alternative, leur souplesse et leur coordination avec d’autres mouvements usuels (respiration, équilibre postural, voix…).

- On reconnait la zone du périnée et toutes les structures environnantes à partir d’un travail sensoriel régional.

- On change de position fréquemment au cours d’une séance, modifiant l’orientation du bassin et l’action de la pesanteur sur les viscères.

- On met en œuvre des jeux de pression/dépression variés sur le périnée.

- On met en étirement le périnée par des mouvements amples.

- On mobilise le bassin par des mouvements asymétriques des hanches et de la colonne vertébrale.

 

Cette méthode peut être suivie en cours collectifs ou en cours individuel, adaptée à chaque personne en capacité de pratiquer une activité physique de type gymnastique douce.

"Périnée et mouvement®" ne peut en aucun cas se substituer ou être assimilé aux séances de rééducation du périnée pratiquées par les sages-femmes ou les physiothérapeutes. On peut la considérer comme complémentaire à leur travail.

La méthode "Périnée et mouvement®" ne peut être enseignée que par les personnes certifiées par Blandine Calais-Germain.

Méthode Périnée et Mouvement®

A CorpStudio

acorpstudiopilates@gmail.com
T : (+41) 79.664.77.39

© 2023 par STUDIO PILATES. Créé avec Wix.com